L’opposition boycotte le recensement électoral

129

Le Premier ministre Komi Selom Klassou, a appelé vendredi les Togolais à se mobiliser à l’occasion du recensement électoral qui débute le 1er octobre.

Du côté des opposants, le message est plutôt ‘Ne sortez pas, restez chez vous’. La coalition juge l’opération ‘unilatérale et frauduleuse’. Des milliers de tracts circulent à Lomé depuis hier pour mettre en garde la population.

Et le rassemblement des 14 partis d’expliquer que les conditions ne sont pas réunies pour un vrai recensement biométrique, permettant la vérification formelle du porteur de la carte au moment du vote.

A chaque scrutin, l’opposition met en doute la sincérité de la procédure et accuse le gouvernement de trafiquer les équipements de recensement et de vote. Une vieille rengaine.

Cet appel au boycott est d’autant plus regrettable qu’un accord avait été trouvé dimanche dernier pour permettre à la Coalition d’envoyer ses représentants à la Céni.

Les autorités n’ont pas l’intention de repousser les opérations de collecte. Elles sont nécessaires pour établir un nouveau fichier électoral et pour organiser dans les temps le scrutin législatif du 20 décembre.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here