L’opposition appelle au vacarme national ce vendredi

Pour 2017, l’opposition dispose encore de flèches dans son carquois contre le demi-siècle de gouvernance de la famille Gnassingbé sur le Togo.

En dehors des 3 jours de manifestations les 27, 28 et 30 Décembre, l’opposition appelle les Togolais épris du changement et de l’alternance au sommet de l’Etat, à crier leur ras-le-bol sur tous les toits ce vendredi. Une stratégie dénommée « journée nationale de vacarme ».

Ce sera donc en tout, 3 jours de manifestations et une journée de vacarme cette semaine. C’est la clarification apportée par Eric Dupuy de l’ANC, un des partis de la Coalition des 14. Chargé de communication de l’ANC, Eric Dupuy a révélé sur une radio privée ce mardi que le maintien de la mobilisation pour la contestation du pouvoir de Faure Gnassingbé, même en période de fête, est motivé par les exigences des populations elles-mêmes qui souhaitaient sortir dans les rues même le 31 Décembre et le 1er Janvier 2017.

Pour la journée de vacarme, « c’est une façon de manifester pour dire au monde entier que le peuple togolais est en courroux et furieux après ce régime qui ne veut pas l’écouter. Il faut exercer ce droit constitutionnel pour dire que 50 ans de règne par la même famille doit s’arrêter et que nous rentrions en 2018 avec l’espoir d’un changement rapide à la tête de notre pays », dixit Eric Gupuy, cité par Globalactu.

La journée nationale de vacarme, rappelons-le, se tient ce vendredi 29 décembre de 13 heures à 14 heures. Il s’agira de taper dans les casseroles et tout objet similaire pour faire beaucoup de bruits dans le pays, en signe de protestation contre le régime cinquantenaire.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.