Lomé, capitale de la lutte contre l’évasion fiscale internationale cette semaine

Lomé, capitale de la lutte contre l’évasion fiscale internationale cette semaine

(Togo Officiel) – La capitale togolaise abrite depuis lundi un atelier international sur la mise en place et la gestion d’unités opérationnelles, à des fins de renseignements contre l’évasion fiscale internationale.

L’activité organisée conjointement par le Centre de réflexion et d’échange des dirigeants des administrations fiscales (CREDAF), le Forum mondial de l’OCDE sur la transparence et l’Office Togolais des Recettes (OTR), doit permettre de mieux cerner les transactions multinationales et faire barrière à la fuite des capitaux.

Pendant trois jours, les participants issus d’une dizaine de pays seront outillés sur plusieurs thématiques et stratégies devant leur permettre de mieux cerner les transactions multinationales. Le rôle des unités opérationnelles envisagées est notamment de permettre aux administrations fiscales de demander et obtenir des renseignements déterminants dans cette lutte.

1 theme

Nul n’ignore le manque à gagner des Etats du fait des flux financiers illicites et de la fraude fiscale”, a déclaré à l’ouverture des travaux, Kossi Tofio, directeur de cabinet du ministère de l’économie et des finances. Selon les dernières données disponibles sur la question, les pays africains perdraient en moyenne chaque année plus de 50 milliards $ du fait des transactions transfrontalières échappant au contrôle des Etats. “Si nous voulons garantir aux Trésors publics de nos pays respectifs des moyens pour assurer le financement de leurs politiques de développement, il est urgent de procéder à la mise en place ou le renforcement des plateformes de renseignements, il est fondamental de mutualiser les énergies en vue de lutter contre l’assèchement des ressources ” assure le responsable.

L’un des principaux défis de notre institution dans cette lutte réside dans l’absence d’instruments juridiques dans certains pays, lui permettant d’obtenir d’autres pays les informations nécessaires à la conduite d’investigations et contrôles fiscaux”, explique pour sa part le Commissaire des Douanes et Droits Indirects de l’OTR, Atta Kakra Essien.

A ce jour, plus de 160 pays à travers le monde dont le Togo, font partie du réseau mondial de l’OCDE sur les questions de transparence financière. Les travaux s’achèvent mercredi.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.