Loi Boukpessi : Les plaidoiries de Dossey-Anyron

90
Loi Boukpessi : Les plaidoiries de Dossey-Anyron

L’adoption de la nouvelle loi relative aux conditions d’exercice de la liberté de réunion et des manifestations pacifiques publiques au Togo suscite toujours des réactions au sein de lenderneau politique togolais.

Intervenant mercredi dans l’émission « Point de Vue » sur radio Zéphyr, Gabriel Dossey-Anyron du parti politique « Le NID » s’est prononcé sur le sujet. L’homme politique dénonce également une loi liberticide qui recule le pays sur le plan démocratique.

Pour lui, cette nouvelle loi dite Boukpessi qui restreint très sévèrement la liberté de manifestation au Togo, risque de créer beaucoup de problèmes. Pour éviter au chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, de plonger encore le pays dans la crise, le président du parti « Le NID » plaide pour la non-promulgation de cette loi liberticide.

« Cette loi va créer beaucoup de problèmes. On aura du mal à l’appliquer, et cela va générer des crises. Au parti Le NID, nous pensons que cette loi est contraire à l’esprit de la démocratie. Elle est contraire à la liberté. Il faut que le chef de l’Etat ne promulgue pas cette loi. Il faut que la Cour Constitutionnelle voit les contraintes qui ont été posées dans cette loi », a indiqué Gabriel Dossey-Anyron.

L’acteur politique estime qu’en lieu et place de vouloir restreindre à tout prix les libertés de manifestation au Togo, le régime de Faure Gnassingbé ferait mieux de prendre des mesures pouvant répondre aux aspirations ou aux revendications des manifestants.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here