Locales 2019 : Alphonse Kpogo rapporte les « incongruités du RPT-UNIR » dans les communes de Vo

112

Les élections locales qu’organise le gouvernement togolais ce 30 juin 2019 pue déjà la fraude. C’est en tout cas le constat que dégage la tête de liste de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) dans la commune de Vo 4.

L’ex-député de l’ANC, Alphonse Kpogo, tête de liste de ce parti dans la commune de Vo 4, a déballé à la presse les « incongruités » auxquelles se livre un certain Djikounou Eflui, président de la Commission électorale locale indépendante (CELI) de Vo.

Selon l’ancien élu du peuple, dans la commune de Vo 4 où il est tête de liste pour le compte de l’ANC, la liste UNIR n’a pas été validée. Pourtant lors du tirage au sort, le président de la CELI a insisté que le représentant de UNIR (dont la liste a été invalidée dans le Vo 4) participe lui aussi à la séance.

A en croire Alphonse Kpogo, le sieur Djikounou leur avait dit que c’est le président de la CENI lui-même qui a donné instruction pour que ce représentant du parti au pouvoir (dont la liste a été invalidée dans le Vo 4) prenne part au tirage au sort.

L’ex-député de l’ANC craint déjà la fraude. Il prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur d’éventuelle manipulation des résultats par le président de la CELI dans sa commune.

Suivez plutôt les explications d’Alphone Kpogo

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here