Litiges entre Akébou et Akposso, un piège sans fin

194

Le litige foncier qui sape la quiétude des peuples Akébous et Akposso est loin d’être résolu. On annonçait que dame Tchando Bêta d’Akébou a été tuée dans son champ le 18 juillet dernier par des hommes armés, à Akposso.

Les Akposso sont toujours sur le pied de guerre. Après la dame, l’on apprend également qu’un autre jeune a été grièvement blessé par un autre Akposso. Incident confirmé par le Président du Mouvement pour la Valorisation du Terroir Akposso et Akébou (MVTA).

« Il y a effectivement des disputes de terrain qui ont abouti malheureusement à des affrontements sanglants. Tout récemment, nous avons appris qu’une femme Akebou a été assassinée par un frère Akposso à cause de ce litige et aujourd’hui encore, nous apprenons qu’un autre jeune Akebou vient d’être grièvement blessé par un frère Akposso », rapporte le Président.

La riposte des Akposso a été évité de justesse grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Mais les déchirures entre les deux peuples sont très profondes puisqu’elles datent de très longtemps.

Une solution durable doit être trouvée pour éviter un autre bain de sang après les évènements de 1992 et de 2016.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here