L’Inam veut optimiser ses prestations

L’Inam veut optimiser ses prestations

(Togo Officiel) – L’institut national de l’assurance maladie (Inam) veut offrir à ses assurés des services plus qualitatifs, en optimisant son modèle de fonctionnement. L’Institution a lancé à cet effet, en fin de semaine écoulée, le projet Malfakassa, qui vise à doter tous ses segments (administratifs surtout) d’un système digitalisé.

Cette action, qui s’inscrit dans un vaste programme de modernisation du système de l’Inam, entamé depuis 2018, a permis d’adopter le progiciel SAP (System Application and Product for Data Processing), qui doit participer à la centralisation de toutes les données de l’organe (prestations, recouvrement, immatriculations, paiements).

Ainsi, ce nouvel outil doit permettre à l’institution chargée de la couverture maladie de mieux assurer l’immatriculation des assurés, (notamment celles dont il faut reprendre les cotisations), de disposer d’une information financière plus fiable, et par là perfectionner le procédé de paiement des prestataires de soins.

L’innovation, estime la patronne de l’institut, Myriam Dossou-D’Almeida, doit aussi bien ‘’contribuer à la pérennisation » qu’à ‘’la satisfaction du client’’.

Notons que dans la même veine, l’Inam a récemment ouvert un centre d’appel dédié aux informations, conseils, plaintes et réclamations, entre autres.

Mis en place depuis 2011, l’Inam doit jouer un rôle prépondérant dans la mise en place prochaine de la couverture santé universelle, projet phare du gouvernement.

Lire aussi

Assurance maladie publique : une nouvelle liste de médicaments remboursables entre en vigueur

La sécurité sociale va s’étendre au secteur informel

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.