Liberia: les défis économiques qui attendent le président Weah

Les Libériens ont donc élu l’ancienne star du football George Weah au second tour de la présidentielle. Quels sont les défis économiques qui attendent celui qui a remporté le prestigieux Ballon d’Or, en 1995 ?
Le nouveau président George Weah, fraichement élu, va-t-il réussir à rehausser le niveau de vie des Libériens ?

Il a promis de lutter contre la corruption et de rendre l’école gratuite. D’autant plus que les frais de scolarité sont devenus extrêmement chers depuis l’année dernière et le pari de la privatisation.

L’ancien footballeur a aussi promis de développer les infrastructures et le système de santé. Critiqué depuis sa première campagne électorale en 2005 pour son manque d’expérience en politique et surtout dans la gestion de la chose publique, George Weah a décroché un master en gestion, aux Etats-Unis en 2011.

Un potentiel important en ressources naturelles

Il hérite d’un pays qui n’est pas pauvre sur le papier… Le Libéria dispose en effet d’un potentiel important de ressources naturelles : du diamant, du bois, des palmiers à huile, de l’hévéa (arbre à caoutchouc) avec d’immenses plantations de la multinationale Firestone, du café, du cacao, et surtout du fer, devenu le premier poste d’exportation en 2014.

Mais l’économie de ce pays a encore du mal à se relever de 14 années de guerre civile… Et il a été durement touché par l’épidémie du virus Ebola il y a 3 ans. Les infrastructures de base manquent ou sont à reconstruire… Le Libéria, enfin, a l’un des taux d’électrification les plus bas du monde.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.