L’heure est grave pour les jeunes de la CDPA

101

Les jeunes de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA) sont convaincus qu’il faut barrer la route à 4e mandat de Faure Gnassingbé. Mais pour le faire, ont-ils annoncé, il faut que l’opposition se range derrière un seul candidat pour aller à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

DECLARATION DE LA JEUNESSE CDPA
L’heure est grave ! Nous n’avons plus le choix.

Le Conseil National de la Jeunesse socialiste CDPA (CNJS/CDPA) observe avec amertume que la lutte pour la démocratie que le peuple togolais a commencée depuis le 5 octobre 1990 et a relancée le 19 août 2017, s’éloigne trop de son objectif qui est l’alternance pacifique et par conséquence de la démocratie apaisée.

Cette longue lutte nous a coûté trop chère en vies humaines dont beaucoup à fleur de l’âge, en personnes blessées dans leur chair ou esprit, incarcérées injustement dans les sordides prisons, exilées forcées. Malgré le lourd tribut payé par les togolaises et les togolais, nous ne devons pas céder au découragement, en nous réfugiant derrière nos intérêts égoïstes qui nous amènent à opter pour

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here