Législatives : l’UFC sera dans la course

70

L’UFC (opposition) participera aux élections législatives du 20 décembre prochain, a confirmé mardi la direction de ce parti.

La formation de Gilchrist Olympio réfute les accusations de ‘suivisme’, expliquant vouloir se conformer aux recommandations de la Cedeao.

Avoir des représentants à l’Assemblée nationale, ‘c’est contribuer à la construction d’un Togo nouveau et réconcilié’, ont expliqué Isaac Tchiakpé, André Johnson et Ékoué Folly, les responsables de ce parti.

S’agissant de la présence de l’UFC à la Commission électorale (Céni), la légalité prévaudra.

‘Nous sommes légalistes. Si jamais la Cedeao considère que nous n’appartenons pas à l’opposition, nous partirons librement’, a assuré Ékoué Folly.

La balle est désormais dans le camp de la Cedeao. 

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here