Lettre à mes cousins militaires !

Chers Cousines et Cousins,


Hier, il y a eu plusieurs témoignages sur cet assassinat et par respect pour la mémoire du défunt et de sa famille j’ai décidé de faire fi des communiqués circonstanciés du gouvernement qui visent à entretenir le flou et à appeler au calme le temps de faire passer la tempête en nous promettant une enquête qui comme les précédentes ne sera pas conclue avant le jour du jugement dernier.

C’est révoltant et frustrant d’imaginer un seul instant ton frère ou ta sœur sort de la maison sur les deux pieds et tu le trouves allongé au sol à un carrefour comme un gibier victime de l’appétit circonstanciel d’un fauve doté de la raison.

De tous les témoignages je retiens celui d’une cousine inconnue qui a été témoin de la scène : « le jeune homme a lavé la voiture ; c’est comme il voulait essayer la voiture quoi ! Il a fini de laver, il a graissé, et il roulait la voiture. Maintenant ils le suivaient. C’est comme ils lui reprochaient de mal conduire la voiture et ils l’ont intercepté.

A LIRE AUSSI: Qui est réellement le jeune tué par balle à Avedji hier ?

Quand ils l’ont intercepté, ils ont commencé par se tirailler là-bas, et un jeune antigang, lui aussi il est jeune, enlève en même temps le couteau. Nous on était de loin mais on voyait qu’ils se chamaillaient. Quand il a enlevé le couteau, le petit laveur de voiture a eu le dessus sur lui. Il voulait retirer le couteau chez le laveur il n’a pas pu. Et maintenant le second a pris le fusil, un long fusil et a tiré. Il s’est effondré sous mes yeux.

J’ai démarré en même temps la moto, j’ai détalé, j’ai détalé. Sinon c’est la scène que j’ai vue. (…) Seigneur ! C’est triste. Ce n’est pas un voleur ! Un laveur de voiture ; oh mon Togo ! ». Effectivement, c’est triste car suivant d’autres recoupements, il a été abattu froidement sous les yeux de son enfant. Je ne tiens pas à revenir sur les probables motivations de cette chasse circonstanciée au gibier humain à Avedji. Depuis quand un militaire a la compétence d’interpeller pour mauvaise conduite ? Et comment cette compétence circonstancielle peut être appliquée ?

Chers Cousines et Cousins,

Cela me fait mal de voir certains éléments des forces de défense et de sécurité se spécialiser dans les exécutions sommaires de civils qu’ils sont censés protéger. C’est leur mission première et principale. La représentation de la Friedrich-Ebert-Stiftung à Madagascar a fait un travail formidable sur cette question dont je recommande la lecture aux généraux en activité au Togo.

A LIRE AUSSI: Assassinat du Colonel Bitala : de vives réactions depuis les USA

Une mauvaise gestion militaire, une incompréhension, une incertitude voire une méconnaissance des acteurs de la sécurité et de la défense de leurs rôles et obligations peuvent être fatales. Repenser la sécurité et la défense, en saisir leur mesure et portée, c’est aussi comprendre les raisons d’une implication citoyenne, personnelle, communautaire, nationale et régionale pour la paiX et non la paiY dans le pays.

Contrairement aux idées reçues, la sécurité et la défense ne sont pas la responsabilité des forces de l’ordre uniquement, mais obéissent à la règle de la suprématie des civils sur les militaires. Ce principe de la prééminence civile sur l’Armée est incarné par le rôle des trois pouvoirs qui délimitent la portée et les moyens de la politique de Défense et de Sécurité.

Mais, cela exige la collaboration des militaires et de la société civile, non à titre de subordonnés ou d’exécutants, mais de partenaires. Ce qui fait réellement défaut dans notre pays où je réalise de plus en plus que ce sont les militaires qui ont la suprématie sur les civils qu’ils tuent froidement sans rendre compte.

Le pouvoir Judiciaire, qui au passage a été caporalisé depuis peu par l’exécutif suite à un avis de nos tristement célèbres griots constitutionnels, est le pouvoir qui contrôle et poursuit les services de sécurité ou leurs agents qui ont commis des infractions au regard de la loi. Bien évidemment dans un pays normal où le Procureur de la République sait ce qu’il doit faire comme travail.

Les personnes travaillant dans le domaine de la sécurité et de la défense sont individuellement responsables de leurs actes devant les cours et tribunaux civils et pénaux ainsi que des cours et tribunaux militaires. En résumé, le pouvoir judiciaire est chargé du jugement des plaintes contre les services de sécurité et leurs agents.

A LIRE AUSSI: Candidature d’Agbéyomé: la diaspora réclame ses sous

Avec les enjeux actuels, l’idée de sécurité et de défense ne peut plus être intimement liée à celle de l’Etat. Cette sécurité nationale doit être tournée vers la sécurité humaine, c’est-à-dire vers l’individu et la collectivité. Cette nouvelle approche est devenue incontournable dans la mesure où les civils sont malheureusement devenus la proie des conflits et les premières victimes.

La conscience de ces nouveaux visages de l’insécurité nécessite également des approches plus modernes de la politique de défense et de sécurité. Cela demande une certaine refonte de l’orientation-même de cette politique de sécurité et de défense avec comme fondement principal la coordination civilo-militaire.

Les nouveaux visages de l’insécurité appellent aujourd’hui une implication plus poussée des citoyens, individuellement et collectivement, à travers la société civile. Face à ces crimes répétés par les citoyens en uniforme au Togo de jour comme de nuit et ce depuis toujours nous avons le devoir de nous questionner sur ce que nos FDS ont comme formation.

Chers Cousines et Cousins,

Vous êtes nombreux à avoir exprimé vos états d’âme en privé ou en public avec moi. Souffrez que je partage anonymement quelques-uns avec les autres cousines et cousins :

C’est terrible. A un moment donné il va y avoir des groupes de jeunes qui vont commencer à liquider ces bandits habillés et armés officiellement par le pouvoir avec l’argent du peuple.

A LIRE AUSSI: Togo: Faure ne voulait pas prêter serment si…

Il faut qu’un jour nos hommes en uniforme ressentent une vraie opposition à la hauteur de leurs forfaits. C’est ce qui leur a manqué jusqu’à ce jour. Et on verra que la donne aura changé.

Il faut qu’on humanise notre armée. Nous ne sommes pas leurs ennemis. Nous vivions les mêmes réalités. C’est révoltant.

C’est quoi cette manière animal et inhumain de tuer son prochain facilement comme ça ? On nous parlera d’enquête et puis quoi après ?

Agbobli Atsutsè bientôt 12 ans on en est où ? les militaires tués à Sokodé ? le petit Jojo les enquêtes sont où ?

On trouvera des alibis pour justifier le crime et on te dira qu’il s’agit d’un voleur. On vous dira, si vous pouvez, allez prendre des armes.

C’est lâche. Avec ces conneries ils ne peuvent jamais admettre l’alternance.

Nos FDS agissent comme des fauves. Dieu seul sait ce dont elles seront capables en cas d’invasion du territoire par de vrais ennemis…. N’importe quoi…on dirait que dans leur formation, un civil est un ennemi.

A LIRE AUSSI: Au Nigéria, les Togolais ne reconnaissent pas le président Faure

Moi j’ai appris ça cet après-midi, sans connaître la victime, vraiment j’ai été choqué. Comment les gens peuvent se comporter de la sorte ???

Hummmm, qui peut arrêter ça !!!!si la tête mm, c’est uniquement ça !!!! Hummmm, seul Dieu nous sauvera de ceci…… Il faut un bon père, qui à la crainte de Dieu, pour pouvoir inculquer les bonnes valeurs et morale à ses enfants !!!si le père mm est criminels, que pourras t’il donner à ses enfants comme éducation ?!

Si vraiment Dieu existe, ceux qui commettent ou cautionnent ces genres de choses vont forcément rendre compte un jour ici ou dans l’au-delà

Ils vont rendre compte à Dieu mais ils doivent aussi rendre compte aux hommes, parce qu’ils viennent de prendre un des nôtres.

Il faut que les responsables paient. Cela ne devrait même pas faire objet d’une quelconque négociation, non ? Ou alors on nous dit que nous sommes dans une république sans loi et donc chacun prend les dispositions pour se protéger comme il peut. Mais là, non ! Il faut faire quelque chose.

Ce n’est pas la première fois et ça ne sera pas là dernière. Avec ce régime, le sang des togolais ne vont pas malheureusement cesser de couler inutiles. Ils vivent sûrement de ces sangs versés

Au Togo si on veut vraiment faire le tour de table en matière de victimes des bavures policières hummmm. Ce n’est pas exclu que les citoyens développé t l’esprit de vengeance privée

Ce sont là quelques propos légitimes prononcés par des anonymes et qui interpellent. Où va notre pays ? En tout cas nos FDS peuvent se réjouir de faire plus de dégâts que le Corona Virus 2019.

A LIRE AUSSI: Libération d’Agbéyomé, les non-dits d’une négociation

Je me dois de nous rappeler à tous que la situation d’impunité manifeste qui règne dans le camp des FDS perdure dans notre pays et nul n’est à l’abri des excités à la gâchette facile qui déambulent dans les artères du pays. J’ai même appris que par une soudaine magie le port du masque est devenu obligatoire et les gens doivent désormais payer des contraventions. Indubitablement il faut qu’on s’interroge sur l’opportunité de l’état d’urgence car les abus sont de plus en plus nombreux.

Et quiconque osera demander des explications risque de se faire liquider de façon propre et conventionnelle à la togolaise.

Mohamed

Note: Cet texte a été édité par la rédaction de TogoWeb pour plus de lisibilité

Vous aimeriez voir ceci:

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.