L’Etat n’a pas vocation à gérer des entreprises commerciales

50

Le Groupe malgache Axian, associé à Emerging Capital Market, vient d’acquérir 51% du capital de Togocom.

L’opérateur public comprend les activités filaires, internet et fibre et la téléphonie cellulaire.

Le montant de la transaction n’a pas été révélé, mais Axian s’est engagé à investir 160 milliards de Fcfa sur 5 ans pour développer de nouvelles plateformes de services, densifier et étendre le réseau, accélérer très largement l’installation de la fibre optique.

‘Nous ouvrons une nouvelle ère dans le monde des télécoms au Togo’, expliquent les responsables d’Axian qui sont propriétaires de plusieurs réseaux en Afrique (Madagascar, Comores, Sénégal, Réunion-Mayotte).

Le Groupe est également actif dans les services financiers, l’immobilier, l’énergie et l’innovation.

La cession par l’Etat de 51% du capital de Togocom est la bienvenue.

Une gestion privée de l’opérateur et l’injection de fonds importants pour sa modernisation est un atout pour le développement du pays et, bien sûr, pour les abonnés qui pourront profiter à terme de services performants. Mais il ne s’agit pas d’un bradage puisque 49% du capital reste dans le giron de l’Etat.

Le gouvernement n’a pas vocation à gérer des entreprises commerciales. Elle s’est déjà désengagée de plusieurs sociétés d’Etat et le mouvement se poursuit avec la privatisation à venir de deux banques publiques.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here