Les vérités sur l’épidémie à Coronavirus au Togo

Depuis l’annonce par gouvernement togolais le 06 mars 2020, du premier cas confirmé de l’épidémie a Coronavirus, nombreuses sont les informations liées a la présence de l’épidémie au Togo. Sont-elles des informations vraies ou taillées de toute pièce pour induire en erreur la population ?

Docteur Rebecca Kinde, épidémiologiste et point focal de la riposte contre le Coronavirus au Togo et le professeur Didier Ekouevi, médecin spécialiste en santé publiqueépidémiologie, ont répondu à cette interrogation hier 10 mars 2020 dans l’émission « Santé d’abord » sur la TVT.

Coronavirus existe vraiment au Togo ? Quel est l’état de la patiente infectée au Togo ? Y a-t-il d’autres cas confirmés ? Quelles sont les mesures contre le Coronavirus ? Comment le Togo s’y prend pour y faire face ?

Le cas confirmé du Coronavirus au Togo est bel et bien une réalité. Les soins mis à sa disposition ont permis de la stabiliser. « La santé de la patiente s’améliore. La fièvre et les malaises au niveau des articulations ont baissé», a affirmé Docteur Rebecca Kinde, épidémiologiste et point focal de la riposte contre le Coronavirus au Togo.

Apres que la Banque mondiale a annoncé 12 milliards de dollars pour aider les pays touchés, le FMI se joint à la cause avec 50 milliards de dollars et priorise l’Afrique sub-saharienne. « A ce jour, il n’y a pu d’autres cas de Coronavirus enregistrés au Togo », a déclaré Docteur Rebecca Kinde. « Le mode de transmission du Coronavirus est principalement caractérisé par des gouttelettes de salive, des contacts directs avec un sujet infecté », a-t-elle ajouté.

« C’est vraiment une urgence de santé publique et vu le caractère universel de ce virus, on le classe dans le GIS (Grave-Inhabituel-Soudain). Le virus se propage vite contrairement aux autres. Un malade peut infecter entre 02 et 05 personnes. La majorité de la population togolaise ne connait pas suffisamment les signes cliniques et le mode de prévention et de protection. La communication doit être faite à plusieurs niveaux en rendant publics les cas, en rassurant la population », a souligné professeur Didier Ekouevi, médecin spécialiste en santé publique-épidémiologie.

« Pour la rumeur concernant l’utilisation de la chloroquine, il faut rappeler que pour le moment, aucun médicament n’est encore efficace contre le coronavirus. C’est donc une fausse information. L’utilisation du Detol est vivement déconseillée. Il ne faut pas se fier à cette information », a-t-il rappelé.

Pour ce qui est des mesures idoines prises par le gouvernement, « Des équipements de protection individuelle sont disponibles dans tous les districts de toutes les préfectures pour permettre d’opérer sur l’ensemble du territoire. L’OMS nous a doté de kits et nous nous sommes assurés de l’efficacité de ces kits », a expliqué Jacqueline Wemboo Halatoko, directrice de l’Institut national d’Hygiène.

La situation est sous contrôle au moyen d’un système de surveillance générale, de centres d’isolement, d’équipes d’intervention rapide, de laboratoire, de la formation et de la communication avec surtout un engagement communautaire», a ajouté Rebecca Kinde. Aujourd’hui, la seule arme pour lutter contre le Coronavirus c’est la prévention.

Utiliser du gel hydro-alcoolique, se laver correctement et régulièrement les mains avec du savon, tousser dans un mouchoir, éviter de cracher par terre, éviter de manger les aliments crus, opter pour le port de masque.

Togo Matin No 746

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.