Les Tonton Macoute de Faure et Kadanga continuent à semer la terreur à Assoli et Tchaoudjo. Et personne ne dit rien

0

Il ne se passe pas un seul jour où des exactions militaires ne sont signalées à Assoli et à Tchaoudjo. Le déploiement des militaires de ce que nous appelons encore armée togolaise pour terroriser les populations de certaines régions de notre pays, est devenue une habitude, une banalité. Il y a longtemps que l´armée togolaise n´existe plus; soldats, sous-officiers et officiers, originaires d´ethnies et de régions supposées hostiles au clan règnant, étant exclus de sa gestion réelle. Et à voir de près ce qui se passe avec la politisation à outrance des corps habillés de notre pays, à voir comment l´état-major de l´armée ne se cache plus pour soutenir le pouvoir de dictature incarné aujourd´hui par Faure Gnassingbé, à voir la configuration ethnique ou même familiale de la hiérarchie de cette armée instrumentalisée, on a comme l´impression que nous avons affaire à une armée dans l´armée.

Depuis quelques jours circulent sur les réseaux sociaux des images de jeunes et d´enfants surpris dans leur sommeil dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2 h du matin et sauvagement bastonnés à Bafilo par des militaires. Dos couverts d´hématomes et d´autres traces ensanglantées de cordelettes et de bâtons. En dehors des bastonnades sur les paisibles populations, que ce soit dans l´Assoli que dans le Tchaoudjo, des enlèvements ciblés sont également opérés pour éloigner des militants de partis politiques et des leaders d´opinion de leurs familles qui ne savent pas, la plupart du temps, où ils sont emmenés par les militaires qui viennent d´opérer le kidnapping. Cette nuit du 10 janvier 2020, pendant que des jeunes innocents se faisaient bastonner chez eux, d´autres militaires procédaient à l´enlèvement du nomm-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.