Les Togolais ne fêtent pas cette année 23 décembre 2017

Les Togolais ne fêtent pas cette année 23 décembre 2017

Par Marcelle Apévi, togo-online.co.uk

Depuis quelques années maintenant, la fin de l’année rime avec une galère ambiante lisible sur le visage des Togolais. Difficile d’aller au rythme de jours de fête, comme on l’observe dans d’autres pays. Au-delà des difficultés quotidiennes qui ont marqué les 12 mois de l’année, le stress dû au manque de moyen pour organiser ne serait-ce qu’une petite fête de Noël pour faire plaisir aux enfants, fait parler de lui.

Que de jurons dans les coins de rue. Dans les foyers, on affronte quasiment la déception des femmes qui indiquent ne savoir ce qu’il faudra pour gérer ces moments qui devraient procurer la joie des enfants.

Cette situation explique la volonté exprimée par le peuple de manifester en réponse à l’appel de la coalition des 14 partis politiques pour dénoncer le mal gouvernance qui est le soubassement de cette pauvreté et précarité ambiante.

En réalité, comme Faure Gnassingbé l’a si bien dit, une minorité accapare les ressources du pays et justement cette minorité est la seule couche de la population à faire le tour des super marchés pour bourrer leurs frigos de vivres et de boissons.

Dans la plupart des cas, les Togolais se concentrent sur les boissons locales pour gérer cette période. C’est bien à cela que ressemble la vie du peuple qui ne cesse de souffrir de la méchanceté de ce régime cinquantenaire qui pille à volonté et tranquillement les ressources du pays.

Et bien cette minorité se la coule douce au moment où la majorité cherche en vain le diable pour lui tirer la queue.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.