Les terroristes pourraient être tentés d’utiliser des armes chimiques

47

L’Autorité nationale pour l’interdiction des armes chimiques au Togo (ANIAC) a été lancée vendredi à Lomé. Sa création remonte en fait à 2015.

Sa mission consiste à mettre en œuvre les dispositions de la Convention sur l’interdiction des armes chimiques et à lutter contre les réseaux de trafic sur le territoire togolais. La porosité des frontières et la situation géostratégique du pays invitent en effet à la prudence.

Si le trafic d’armes légères est un vrai problème celui des armes chimiques est moins préoccupant. Cependant, des groupes terroristes pourraient y avoir recours. 

Le ministre des affaires étrangères, Robert Dussey, a rappelé lors de la cérémonie que son pays était engagé à participer à la création d’un monde à l’abri des menaces, donc débarrassé des menaces potentielles.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here