Les responsables de l’opposition ont quitté Lomé

Les présidents de Guinée et du Ghana devraient recevoir une délégation de six responsables de la coalition de l’opposition togolaise. Une demande formulée par Jean-Pierre Fabre (ANC), Brigitte Adjamagbo-Johnson (CDPA), Yawovi Agboyibo (CAR), Dodji Apévon (FDR), Tikpi Atchadam (PNP) et Aimé Gogué (ADDI).

Dans ce groupe, seule l’ANC a une véritable représentativité nationale avec de nombreux députés à l’Assemblée.

Ces entretiens concernant l’ouverture d’un prochain dialogue politique proposé par le gouvernement.

Les opposants vont d’exigences en préalables pour y participer. Les autorités ont fait preuve d’ouverture, mais les discussions sont toujours au point mort.

Certains observateurs de la vie politique se demande à ce stade si l’opposition est sincèrement intéressée par un débat destiné à renforcer les bases démocratiques du Togo.

Il s’agit, en effet, de limiter à deux le nombre de mandats présidentiels. Une réelle avancée au moment ou plusieurs pays africains envisagent de faire l’inverse.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.