Les prochains matches des Eperviers délocalisés à Accra ?

L’antre des Eperviers rénovée tout récemment et rouvert aux activités en août 2019 ne répond pas entièrement aux normes internationales, souligne un expert de la Confédération africaine de football (CAF).

Le plus grand stade du Togo rénové il y a quelques mois par les Chinois ne respecte pas totalement les normes requises. La pelouse n’a aucun problème. Par contre, les vestiaires ne sont pas climatisés, les bureaux ne disposent pas de mobiliers.

S’ajoutent à cette liste l’absence d’infirmerie, le non équipement de la salle anti-dopage. Pas non plus de groupe électrogène de 1200 kwa, d’un terrain d’entraînement, des sièges avec dossiers sur les tribunes et d’un système vidéo. C’est la conclusion de l’inspection réalisée par l’émissaire de la CAF, le Gabonais Didier Hamza.

Selon ce dernier, « ces exigences de la CAF devraient être prises en compte au moment de la construction ou de la rénovation de l’infrastructure. Or il s’agit de critères sur lesquels se fonde une mission d’inspection pour recommander –

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.