Les Prisonniers Politiques Saisissent le Représentant de l’ONU au Togo

Collectif International pour la Libération des Prisonniers Politiques au Togo

[email protected]

Aux Représentants de l’ONU au Togo

Par ce courrier, notre collectif attire votre attention sur la situation dramatique des prisonniers politiques de la dictature du Président Faure Gnassingbé dont vous trouverez la liste complète en pièce jointe.

Nous demandons expressément votre attention toute particulière, il y a déjà eu sept morts parmi ces détenus depuis 2018 et un des prisonniers a été hospitalisé dans un état extrêmement critique le 18 décembre 2021, diagnostiqué tuberculeux. Nous supposons que vous connaissez les conditions inhumaines des prisons secrètes du Togo dans lesquelles sont enfermés les prisonniers politiques et que vous pourrez en déduire qu’ils sont à présent tous contaminés sauf immunité. Deux autres sont malades, le réfugié politique en Suisse M Jean-Paul Oumolou kidnappé lors de sa visite à sa famille en novembre et M Goma Abdoul Aziz citoyen irlandais souffrant des conséquences de la torture infligée lors des interrogatoires.

Nous nous interrogeons vivement sur l’utilité de votre présence dans ce pays. Votre silence nous parait être un soutien à cette dictature. Il nous avait semblé que votre organisation avait pour préalable à l’action la DUDH (Déclaration Universelle de Droit de l’Homme). Ne pensez-vous pas qu’il est fermement temps de briser le silence et d’agir conformément avec les principes de votre organisation en dénonçant ces pratiques voire en fermant vos représentations aux Togo si vous n’êtes pas en mesure de les appliquer !

En souhaitant une action rapide de votre organisation, nous nous tenons à votre disposition pour de plus amples informations.

Bien cordialement.

Collectif International pour la Libération des Prisonniers Politiques au Togo (CILPPT)
Bamako, le 25 décembre 2021

VOIR : LA LISTE DES DÉTENUS ET DES ABUS DE LA JUSTICE

Télécharger (PDF) : La lettre du CILPPT à l’ONU

Source : 27Avril.com