Les parlements ouest-africains planchent à Lomé sur les mécanismes de relance post-Covid

Les parlements ouest-africains planchent à Lomé sur les mécanismes de relance post-Covid

(Togo Officiel) – La capitale togolaise accueille depuis lundi la 8ème conférence et assemblée générale de l’Association des commissions de finances de l’Afrique de l’ouest (WAAPAC). L’événement prévu pour quatre jours, est consacré au “rôle des parlements dans les mécanismes de relance post Covid-19”.

A l’entame des travaux, le 4ème vice-président de l’Assemblée nationale, Yawovi Adjourouvi, a rappelé à ses pairs les mesures prises par le Togo pour affronter la pandémie et le rôle joué par la Représentation nationale dans ce sens. Que ce soit pour le programme Novissi, la gratuité des frais d’inscription et de scolarité dans les écoles publiques, la prise en charge de la tranche sociale des factures d’eau et d’électricité, ou encore le programme Wezou, les députés ont joué leur partition et devront continuer à le faire pour que le pays renoue avec sa croissance.

« Les Assemblées parlementaires sont appelées à apporter leur contribution au renforcement de la stabilité des cadres macroéconomiques. En effet, la mise en œuvre réussie des plans de relance requiert le soutien indéfectible des Représentations nationales comme nous l’avons fait s’agissant des plans de ripostes à la Covid-19 », a-t-il déclaré.

Pour le président de la WAAPAC, Djossou Semondji, par ailleurs député à l’Assemblée nationale togolaise, c’est une opportunité pour les parlements des pays membres de la Cedeao « pour que chacun mesure à sa juste valeur, l’importance » de sa contribution aux processus de relance.

L’association panafricaine regroupe 12 pays membres de la sous-région. Elle est présidée depuis 2015 par le Togo. La rencontre permettra en outre de renouveler son comité exécutif.

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.