Les libertés doivent s’exercer de manière pacifique

135

La journée a été calme dimanche à Lomé et dans les autres villes secouées la veille par des violences lors de manifestations organisées par le PNP une petite formation de l’opposition. Aucun rassemblement signalé, aucun trouble signalés.

Le parti au pouvoir UNIR a publié dans la soirée un communiqué qui souligne que les troubles observées ‘sont avant tout la conséquence de l’attitude des responsables du PNP qui ont refusé ostensiblement de collaborer avec les autorités concernant les itinéraires à respecter pour un déroulement serein et sans débordement des manifestations’.

UNIR dénonce ‘le discours d’intolérance et de haine ainsi que l’extrémisme affichés par les dirigeants du PNP et leur volonté d’en découdre avec les forces de sécurité qui n’ont en fait  que servi à exacerber les tensions’.

Tout en rappelant qu’il est ‘viscéralement attaché aux libertés fondamentales et, notamment, à la liberté d’association et de manifestation, UNIR rappelle que ces libertés doivent s’exercer de manière pacifique, dans la légalité et le respect des principes et des idéaux de la République et de la démocratie’.

Le parti continuera à œuvrer avec constance en vue de la consolidation du processus de réconciliation nationale et pour un aboutissement rapide des réformes politiques engagées par le Président de la République et le gouvernement, conclut le communiqué.

UNIR présente enfin ses condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés, civils et militaires.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here