Les installations des militants pour une réunion saccagées, des haut-parleurs emportés

Le PNP de Tikpi Salifou Atchadam n’est pas au bout de ses peines. Des responsables du parti de l’homme du 19 Août 2017 emprisonnés depuis plusieurs mois, lui même on ne sait plus finalement s’il est au Togo ou toujours au Ghana, ses militants ont des difficultés pour se réunir.

Selon certaines sources, dernier fait en date de ces difficultés, ce sont les.millitants du parti à Yélivo qui ont fait l’objet d’une descente musclée des Gendarmes qui, après avoir saccagé leurs installations, ont emporté les haut-parleurs.

Une scène qui d’après certains, rappelle celle de 2017 où c’est un groupe électrogène des militants de ce même parti qui a été emporté.

T228

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.