Les grottes de Nok : Un savoir-faire historique du peuple Moba

Cet article a d’abord été publié sur le site laabali.com, et republié ici avec leur accord. Lecture !

A Nok (Nagou), dans la préfecture de Tandjaoré, un joyau historique : Les grottes et les greniers de plusieurs siècles. Ici, jadis vivaient les anciens de plusieurs générations. Fuyant les conflits, ils élisaient domicile dans des grottes, puis conservaient leurs avoirs dans des greniers faits à base d’argile.

L’élevage, l’école traditionnelle, l’art, la peinture et les contes étaient au rendez-vous. Raconter l’histoire du peuple Moba, c’est faire raconter ces peintures rupestres ; c’est questionner les roches, les cauris, les marmites, les flèches, les arcs pour entendre raison.

Nok, un village perché au sommet d’une montagne, les falaises de Nano, de Djapak, de Tandjouaré, de Bombouaka, qui draine des foules de visiteurs chaque année, en majorité des touristes, les chercheurs, les étudiants et les curieux. Tous ces visiteurs sont à la recherche des réponses historiques aux réalités actuelles.

En voie d’être classées au patrimoine de l’UNESCO, les grottes de Nok inspirent respects et admiration, devant ce chef-d’œuvre historique. On raconte que les grottes de Nok ont traversé les époques, sauvé des vies et enrichi les recherches intellectuelles.

Source : laabali.com

Source : icilome.com