Les forces de l’ordre débarquent à l’ambassade du Ghana

179


Il y a six (06) jours que le président du parti Les Démocrates, Nicodème Habia est entrée en grève de la faim devant l’ambassade du Ghana à Lomé. Samedi dernier, il a reçu la visite des médecins qui ont constaté qu’il dépérit et perd le poids. Pour le reste il tient le coup, car lui-même a indiqué qu’il continuera sa grève jusqu’à libération des prisonniers politiques.

Ce matin, les forces de l’ordre ont pris d’assaut les lieux en intimant l’ordre au président de Les Démocrates ainsi qu’à tous ceux qui, venus lui apporter leur soutien, de vider les lieux. Un ordre que Nicodème Habia et les personnes venues lui témoigner leur solidarité n’entendent pas du tout respecter. Ce qui crée actuellement une atmosphère tendue dans les alentours de l’ambassade du Ghana.

Déjà hier, le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) a invité les Togolais, surtout la population de Lomé et toute personne épris de justice et de liberté à aller allumer une bougie devant l’ambassade du Ghana ce matin.

« En soutien à tous les prisonniers politiques au Togo et surtout à nos frères de la société civile, le FCTD vous convie à déposer une bougie à l’ambassade du Ghana demain à 8h. La campagne » une bougie pour la liberté » vise à ramener la lumière sur la situation de toutes ces personnes détenues arbitrairement dans notre pays. Luttons sans défaillance », ont appelé les responsables du FCTD.

A en croire les informations, c’est surtout cette action qui aurait provoqué les courroux des autorités togolaises qui ont envoyé la machine répressive devant l’ambassade ce matin. Toujours est-il que la tension reste vive ici devant l’ambassade du Ghana.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here