Les femmes défenseurs des droits de Homme se renforcent

115

Un atelier de formation des femmes défenseurs des droits de l’Homme s’est ouvert hier à Lomé. Organisé par le Réseau ouest africain des défenseurs des droits humains (ROADDH), il vise à rappeler aux participantes les mécanismes de leur protection.

Cette séance de récyclage qui s’étale sur trois jours (les 18, 19 et 20 juillet) regroupe les femmes défenseurs des droits humains issues de cinq pays ouest africains (Bénin, Burkina-Faso, Côte d’ivoire, Niger et Togo).

Ces femmes sont exposées et victimes des humiliations, des préjugés, ladite rencontre les renforcera donc dans leur conviction. « Cet atelier n’est que le début d’une série de formations prévue pour se dérouler dans les prochaines années », précise la Directrice des programmes et plaidoyers au ROADDH, Mélanie Sonhaye-Kombaté.

Son objectif, « amener les femmes défenseures de droits de l’Homme à comprendre ce que c’est que leur sécurité et la professionnalisation de leur statut. Il s’agit de les amener à faire un travail professionnel pour collaborer avec leurs Etats au lieu de se comporter en antagonistes », ajoute-t-elle.

A.H.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here