Les experts de la commande publique en réunion à Lomé

37

Les membres du Réseau africain des experts et professionnels de la commande publique participent à une réunion à Lomé depuis ce lundi 29 octobre. Elle fait suite au forum de haut niveau organisée à Johannesburg en Afrique du Sud en avril 2017.

Les experts et professionnels issus de quarante-cinq (45) pays membres prennent part à ce conclave dont l’objectif est la finalisation de l’examen des textes devant aboutir à la création de façon formelle du Réseau africain de la commande publique.

Théophile René Kapou, le Directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) du Togo plante le décor : « La réunion qui démarre ce jour (lundi 29 octobre, NDLR) a pour but de nous amener à approfondir nos réflexions sur la création et l’opérationnalisation du Réseau africain de la commande publique. Un tel réseau est la traduction dans les faits des exigences de la professionnalisation et de la responsabilisation des acteurs pour une meilleure gouvernance économique des pays africains ».

L’enjeu est de parler désormais d’une seule voix en matière de commande publique et inciter à la bonne gouvernance dans le processus des marchés publics. « La présente réunion constitue, pour ainsi dire, un cadre approprié pour enclencher ce processus d’harmonisation de la commande publique en Afrique », ajoute le Directeur général de l’Autorité de régulation des marchés publics.

Au cours de cette rencontre qui se tient dans la capitale togolaise, les participants mettent l’accent sur comment travailler pour obtenir des résultats tangibles notamment l’adhésion au réseau, l’adoption des textes statutaires dudit réseau, la mise en place de ses organes, entre autres.

La nouvelle structure ainsi créée servira de porte-voix du continent africain dans ce secteur économique. Elle jouera également le rôle central en matière d’élaboration des règles à suivre et des stratégies de réformes nécessaires à opérer.

Les institutions de Bretton Woods s’engagent à aider le processus de la commande publique. C’est ce que rappelle la Représentante-Résidence de la Banque mondiale au Togo. Selon Hawa Cissé Wagué, « La Banque mondiale soutient la modernisation des systèmes nationaux de passation des marchés publics et encourage le dialogue en vue d’améliorer la gestion des finances publiques ».

« Notre appui à l’organisation de ce forum entre dans ce cadre et nous espérons que le partage des connaissances et d’expériences qui aura lieu dans le cadre du réseau qui sera constitué, permettra un meilleur fonctionnement des systèmes des marchés publics sur le continent africain », souligne-t-elle par ailleurs.

Kossi Assimaidou, le ministre de la Planification du développement du pays hôte, de son côté, rappelle que « Les enjeux économiques correspondants sont vitaux pour l’avenir de chaque pays du continent ».

Les travaux prennent fin demain 31 octobre. Le prochain forum aura lieu à Dakar au Sénégal en 2019.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here