Les exigences de l’alternance

Après plus de quatre mois de protestation, l’ANC estime que son combat n’a pas été vain. C’est ce qu’a indiqué mardi Eric Dupuy, l’un des responsables de cette formlation d’opposition, sur une radio locale.

‘Nous pouvons dire que nos différentes manifestations ont fait courir Faure Gnassingbé dans tous les sens dans la sous-région invitant ses pairs à l’aider à trouver une solution. Or, quelques temps avant, M. Gnassingbé et ses ministres démentaient l’existence d’une crise politique. Mais finalement, le président a reconnu lui-même qu’il y avait un problème’, a déclaré M. Dupuy.

Selon ce responsable, c’est sur l’insistance des manifestants ‘qui ont tellement insisté’ qu’il a été décidé d’organiser de nouvelles marches les 27, 28 et 30 décembre. Les commerçants en seront pour leur frais.

‘Il faut que nous rentrions en 2018 avec l’espoir de voir très rapidement l’alternance s’opérer’, a conclu Eric Dupuy auquel on doit rappeler une nouvelle fois que l’alternance n’est pas un slogan mais qu’elle se gagne par les urnes.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.