Les employés grévistes de SOTRAL payent le prix de leur acte

558

Image alomé

Après les cinq jours de grève, les employés grévistes de la Société de Transport de Lomé (Société de Transport de Lomé (SOTRAL) ) subissent les représailles. En tout cas c’est ce que pense nombre de togolais en voyant sur les réseaux sociaux les offres d’emploi de la SOTRAL plusieurs jours après la grève.

Selon les informations, la direction de la SOTRAL veut prendre sa revanche sur les grévistes en lançant des offres d’emploi. Certains estiment que le recrutement de nouveaux agents par la société viserait à remplacer les 120 employés grévistes, impliquant que ces derniers font objet de licenciement.

Notons que ces agents grévistes se plaignaient d’un prélèvement de 8000 francs CFA sur leurs salaires de janvier et février, alors que la direction avait démenti toute accusation. « Quand un employé dit que sur son bulletin de paie, on a baissé son salaire de 8000 FCFA, vous pouvez me le montrer ? », avait-il protesté.

 

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here