Les détenus de l’affaire des incendies des marchés sont libérés

Les pourparlers entre le pouvoir et l’opposition, officiellement démarrés lundi sous la houlette du chef de l’État Ghanéen, Nana Akufo-Addo, font effet. Les détenus politiques dans l’affaire des incendies des marchés de Lomé et Kara viennent de recouvrer leur « liberté provisoire ».

Après la libération d’une trentaine sur 45 militants de l’opposition graciés, c’est au tour des détenus politiques, arrêtés en 2013 et 2014 sous couvert l’affaire des incendies des marchés de Lomé et de Kara, de regagner leurs domiciles.

Ces 7 détenus politiques ont été tous présentés au juge ce mercredi 21 février 2018. Et ils ont eu droit à une « liberté provisoire » tel que mentionné dans le document ayant sanctionné le premier jour des discussions entre le pouvoir et l’opposition.

Rappelons qu’il y a encore d’autres détenus politiques actuellement dans les différentes prisons civiles du pays. Selon nos recoupements, les membres du Mouvement Nubuéké, enlevés et détenus en prison, sans aucune forme de procès, seront fixés sur leur sort demain jeudi.

A. Godfrey

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.