Les détenus dans l’affaire de « notes truquées » sont libres 13 mars 2018

120

Les détenus dans l’affaire de « notes truquées » sont libres                                                                             13 mars 2018

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Le Professeur Majesté Watéba Ihou et les deux étudiants, Léontine Amoudzi Tamekloe et Cédric Yann Foly Dosseh de la Faculté des Sciences de la Santé, gardés au Service de Renseignement et d’Investigation (SRI) dans l’affaire de « notes truquées » ont été libérés hier nuit.

Cette libération a été possible grâce à la pression des praticiens hospitaliers qui ont annoncé hier une grève sèche à partir de ce mardi. Il était prévu à partir de ce mardi la fermeture de tous les hôpitaux et des morgues sur toute l’étendue du territoire nationale jusqu’à la libération du professeur Watéba Ihou et des deux étudiants.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

A en croire certaines indiscrétions, l’accusation portée contre le vice-doyen de la faculté des sciences et de santé avait pour objectif d’impliquer le professeur Dosseh, coordonnateur du front citoyen « Togo Debout » afin de le faire tomber.

« Le SRI a demandé au Pr Majesté Ihou Wateba d’impliquer le Pr david Dosseh dans cette affaire rocambolesque sans tête ni queue montée de toutes pièces, en contrepartie de sa liberté, il a refusé », a confié une source.
Tout porte à croire que le front « Togo Debout » est dans le collimateur des autorités togolaises. Le seul crime de ce front citoyen est de s’être engagé aux côtés du peuple togolais dans sa lutte.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here