Les contrevenants au couvre-feu; quand Yark Damehame recommande la torture comme solution

Nous avons tous été témoins ces derniers jours des images de bastonnades sauvages sur des citoyens qui, semble-t-il, auraient traîné dehors après le début du couvre-feu. Le cas qui a le plus indigné est cette vidéo montrant ce jeune homme sévèrement blessé à l’oeil droit par suite de sauvages bastonnades dans la nuit de samedi 4 avril 2020. Comme à son habitude, et comme dans le passé, le soi-disant ministre de la sécurité Yark Damehame est monté au créneau pour faire semblant de condamner ces sauvageries de nos soi-disant forces de l’ordre et de défense. Selon ses termes, ces éléments, comme il les appelle, et qui constitueraient une minorité, ne seraient pas envoyés en ville pour violenter les populations.

On voudrait bien le croire si dans le passé les nombreuces condamnations du Sieur Yark, suivies de-

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.