Les commissaires en douane haussent le ton

Le torchon brûle entre les commissionnaires en douane agréés et Lomé Container Terminal (LCT).

Ces derniers reprochent au deuxième opérateur logistique sur la plateforme portuaire de Lomé, après le Groupe Bolloré, de ralentir la livraison des conteneurs et d’imposer de nouveaux frais de traitement.

‘Si rien ne bouge, on va paralyser les activités de LCT ; soyez-en sûrs’, a prévenu jeudi Patrick Magnon, vice-président de l’union des professionnels agréés en douane (UPRAD-Togo).

Selon M. Magnon, toutes les démarches entreprises pour rencontrer les responsables de LCT sont restées vaines. ‘Il faut qu’on se parle pour trouver la solution’, a-t-il précisé.

Les commissionnaires en douane estiment que ces pratiques incitent la clientèle à se détourner du PAL.

L’un des principaux actionnaires de LCT est China Merchant Group Holdings (côté à la bourse de Hong Kong).

La société assure des opérations de manutention et de gestion des conteneurs et du transbordement en direction d’autres ports de la région.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.