Les Chroniques de Belizem : entre conso et brancards, il ne se passe pas des choses nettes

Publicités

L’Union Africaine vient de suspendre le Soudan de ses instances. Sur le papier hein ! Pour que ces mesures deviennent coercitives à l’avenir, je leur demande de joindre la parole à l’acte. En l’excluant, par exemple, physiquement, en envoyant des bombes creuser un grand trou à la place du Soudan et en faire un lac. La nature les remerciera. Mieux, ils le soulèvent avec une grue et le placent à côté de Madagascar. Quand les dirigeants soudanais reviendront à de meilleurs sentiments on les remet dans l’Afrique.

Lire aussi : Bientôt en Afrique on va inoculer le vaccin par derrière: les chroniques de Bélizem

Pendant que les gens deviennent riches, ou essaient de le devenir entre cryptomonnaies et autres tradings, un nigérian a eu la brillante idée de se faire vendre aux enchères. Manque de bol pour lui, la police l’a payé à zéro franc.

Publicités

Sur la planète rap, il y a ceux qui disent que le rap c’était mieux avant et …et …et la rappeuse BigKlit qui se fait lécher les parties intimes par un fan en concert. BigKlit comme nom d’artiste en même temps…

Publicités

Dans chaque groupe d’individus sur terre et surtout sur WhatsApp, il y a toujours un inspecteur d’anglais qui lorsque très énervé s’en va menacer des gens dans un audio qu’il va faire un audio pour les menacer. Avez-vous compris quelque chose ? Moi non. En tout cas c’est ce qu’essaie de comprendre le ministère de l’éducation en lui envoyant une convocation. J’oubliais, il y a aussi dans presque chaque groupe d’individus, un directeur d’inspection dont les actions sont souvent floues et qui énerve beaucoup de gens.

Lire aussi : Les doses de vaccins atterrissent au pays, les cas augmentent: les chroniques de belizem

Une chose est de venir à Lomé, une autre est de savoir conduire au niveau du nouveau rond-point Akossombo. La priorité à droite ne fonctionne pas là-bas. Un ami l’appelle la priorité du courageux.

Il PARAÎT qu’un coup d’état aurait été déjoué en France. Regroupant plus de 300 hommes des rangs etc. Ça c’est sûrement la maladie de Guinée et du Mali qui les aurait contaminés. Ça va moins vite que le Covid mais le Coup Vide aussi est très contagieux. Surtout quand votre président quitte Paris pour venir mettre sa bouche dans affaire des gens.

Des deux jeunes élèves et de leur court séjour sur terre n’est resté que des cartes d’identité, des sandalettes et des plaques d’immatriculation de moto qu’iront jouer les amateurs de loterie, pour conjurer le sort, disent-ils ; et le souvenir scandaleux dans nos mémoires. Deux jeunes comme ces deux potes que j’ai perdus à Nyekonakpoe il y a bientôt une vingtaine d’années emportés par la mer. Apprenez à nager, vous-même et vos proches aussi. Avant que les experts ne viennent raconter que même les nageurs professionnels se noient, apprenons quand même.

Lire aussi : Les chroniques de Bélizem: De quoi parler?

Ce qui me rappelle au souvenir de Nicolas Lawson quand dans les années 2000, il a voulu devenir président de la République. Le gars nous avait pondu un document détaillant tous ses projets pour le pays, avec des hôtels dans chaque préfecture, des routes, des bâtiments tous azimuts. Et si, aujourd’hui, dans nos politiques publiques, on mettait au moins une piscine publique aux normes internationales (pas forcément olympiques) dans chaque ville du pays ce serait un grand pas en avant.

Si un weekend dans ce mois d’octobre tu es allé à Kpalimé, avec ta femme ou celle d’autrui, mieux tu y es allé avec ton dragueur ou mari ou encore avec petit ami des gens ou encore mieux, tu es parti retrouver un petit pompier passager vers Défalé, Aneho, Vogan etc, tu as aussi d’une manière ou d’une autre contribué au mois du consommer local. Ce n’est pas que les tomates, les cafés etc. La médaille du consommer local pourrait même te revenir car tu auras en plus de consommer local, mangé bio.

Lire aussi : Les états généraux de l’Eco : les perdiem et autres frais seront délivrés en CFA [Belizem]

Comme je nous le disais la semaine passée, le CHU SO manque de brancards pour les gens en ayant besoin pour se soigner. Mais si c’est pour un rencard avec la mort qui nous attend tous, on en trouve. Donc sous instruction personnelle de de de de de… bref des citoyens ont décidé de prendre les devants, se mettre ensemble et offrir à l’hôpital des brancards. Si vous vous sentez l’âme généreuse, s’il vous reste un peu de sous pour votre budget social de l’année, ce qui va de soi, puisque nous sommes en plein dans le mandat social, alors allez donner !

De l’argent, du sang, de vous, de vos mains pour palper des seins, car le cancer du sein ne s’arrête pas à octobre mais une maladie de tous les jours et de tous les mois. N’oubliez pas aussi de donner, et souvent nécessairement, de votre corps pour la réalisation du test ADN. Ça devient de plus en plus dangereuse, la rue par les temps qui courent.

Eyizandé

#leschroniquesdebelizem

#Gnadoè

#Blog228

#TgTwittos

Publicités


Publicités


Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.