Les agriculteurs plus actifs au lit que les journalistes et avocats- [Étude]

62

Une nouvelle étude montre que les agriculteurs sont les plus sexuellement actifs de toutes les autres professions. Un tiers des personnes interrogées lors de l’enquête se vantent d’avoir des rapports sexuels au moins une fois par jour.
De plus, 67 % d’entre eux ont qualifié d’ » incroyable  » leur performance au lit, selon l’étude réalisée cette année par le fabricant suédois de jouets sexuels Lelo.

Lire aussi:La tontine du sexe, un business qui prend de l’ampleur

Kate Moyle, experte en sexualité, estime que c’est parce que les fermiers étaient plus susceptibles d’être plus en forme que les citadins de bureau et qu’ils avaient donc plus d’endurance.
« Même au sein de groupes tels que les professions où il y a beaucoup de similitudes, nous devons tenir compte du fait qu’il existe un grand nombre de différences individuelles qui ont un impact sur la sexualité et la vie sexuelle des gens », a déclaré Moyle au journal anglais UK Mirror.
« Cependant, nous pouvons nous attendre à certaines tendances, par exemple, le niveau d’activité physique dans une carrière comme celle d’agricultrice, plutôt que dans un bureau, peut avoir un impact sur le niveau de forme physique et d’énergie », dit-elle.

Lire aussi:Sexe, drogue, alcool, ces nouveaux vices préférés des jeunes de Lomé

Les agriculteurs étaient suivis de près par les architectes, 21% d’entre eux affirmant avoir des relations sexuelles une fois par jour, et les coiffeurs, 17%.
Au total 2 000 hommes et femmes ont été interrogés dans le cadre de cette étude au Royaume-Uni sur leur vie sexuelle ainsi que sur leur profession dans le cadre de l’enquête
Alors que les agriculteurs ont une vie sexuelle bien remplie, il semble que les journalistes soient les moins enclins à faire l’amour. Ils figurent au dernier rang puisque 20% d’entre eux affirment n’avoir des rapports sexuels qu’une fois par mois.

Lire aussi:Mysticisme: le sperme humain très prisé par les jeunes filles à Lomé [Témoignages]

Les avocats ont également des problèmes au lit car 27% d’entre eux admettent simuler un orgasme chaque fois qu’ils ont des rapports sexuels.
« Les facteurs liés au mode de vie de nos emplois, tels que la flexibilité des horaires de travail et l’environnement, sont également susceptibles d’avoir un impact sur notre vie à tous, et pas seulement sur notre vie sexuelle », a déclaré Moyle.

Togoweb

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here