L’Entreprise sociale de marché commun opère un retour en grande pompe

L’Entreprise sociale de marché commun (ESMC) tient depuis mercredi ses premières journées portes ouvertes et d’intégration à l’intention des populations togolaises. Occasion pour les responsables de cette société d’expliquer davantage les quatre (4) activités qui composent ses actions.

Placées sous le thème : « technologie ESMC/MCNP, quatre activités de la production commune pour la réalisation effective des ODD », ces journées ont permis aux visiteurs de toucher du doigt les quatre (4) activités proposées par cette entreprise qui se veut un outil de développement durable.

La première de ces activités est une souscription au compte marchand et au bon de consommation pour soi et pour tiers. Il s’agit selon les responsables de l’ESMC d’une activité destinée à éradiquer la pauvreté en intégrant toute personne qui sera dotée d’un compte marchand.

Selon le chargé des opérations à l’ESMC, Foudou Boukpessi, l’innovation que les populations togolaises doivent comprendre concerne la plateforme de l’ESMC qui est un progiciel MCNP destiné à réaliser effectivement les 17 Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030. Des personnes n’ayant pas de capacité pour se doter de ce compte marchand ont la possibilité de profiter d’autres personnes nanties de moyens, dans le cadre de la solidarité marchande.

« La personne qui a son compte marchand, souscrit dès lors à la première activité. Chaque détenteur de ce compte à un bon de consommation renouvelable chaque 30 jours, de 30.000 francs CFA, pas en argent en espèce mais en bon de consommation pour prendre les biens, produits et services disponibles sur la plateforme », ont expliqué les premiers responsables de l’ESMC.

En ce qui concerne la 2e activité, il s’agit d’une activité d’acheteur-revendeur en ligne contre OPI. Elle permet à toute personne d’avoir de la liquidité.

« Le compte étant l’activité génératrice de revenus par excellence sur la plateforme, permet à celui qui y souscrit d’avoir un montant payable sur un compte bancaire tous les 30 jours », renseigne ESMC.

Il faut souligner que contrairement à la première activité qui couvre une plus longue durée, celle-ci s’arrête à douze (12) mois renouvelables.

« Achat et vente réciproques’ est la 3è activité. Dans ce volet les acteurs économiques, notamment les producteurs, les transformateurs et les vendeurs peuvent mettre leurs produits à disposition sur la plateforme de l’ESMC et les clients viennent consommer. L’idée est d’éviter la mévente pour le fait que chaque vendeur est acheteur puisqu’il trouvera sur la plateforme les produits usuels qu’il désire.

Enfin, la 4ème activité n’est autre que ‘prestataire de la production commune’. C’est un produit qui concerne les jeunes étudiants qui ont fini leur formation et qui veulent travailler, les plombiers, les carreleurs, les acteurs agricoles et les cadres à la retraite.

« L’innovation qu’apporte l’ESMC se présente comme une plateforme avec un progiciel MCNP destiné à réaliser effectivement les 17 Objectifs de développement durable (ODD) d’ici 2030 », a fait savoir Foudou Boukpessi, chargé des opérations à l’ESMC.

L’ESMC a pour s’est donné pour objectif, le conseil en organisation des affaires commerciales, la recherche et le développement de logiciel, l’exploitation du progiciel MCNP et le commerce sur internet. Elle porte un modèle économique et une innovation technologique au service des ODD. Elle a rempli toutes les formalités nécessaires.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.