L’EAMAU s’adapte au développement durable

29

Les membres du Conseil d’administration de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) tiennent depuis ce 5 décembre 2018 leur 36ième session ordinaire au siège de l’institut à Lomé.

Les participants venus de 14 pays membres de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Gabon, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Niger, le Mali, le Sénégal, le Tchad et Togo) prennent part aux travaux qui se déroulent autour du développement durable.

Selon Dembele Moussa, directeur général de l’EAMAU, « Notre mission est d’accompagner le développement des villes africaines. Le moment est venu de prouver ce dont nous sommes capables ». Un accompagnement qui passe par l’adaptation des programmes de l’établissement en fonction des exigences du développement durable, de l’urbanisation croissante en Afrique. L’objectif aujourd’hui est de faire des villes durables.

Créée il y a 42 ans, l’EAMAU a son siège à Lomé. Sa mission consiste à former des architectes, des urbanistes et des gestionnaires urbains, favoriser le recyclage et le perfectionnement des anciens architectes et urbanistes en vue d’assurer la mise à jour et l’amélioration de leurs connaissances.

La 36ième session du Conseil d’administration prendra fin demain vendredi 7 décembre.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here