Le torchon brûle entre les agents du SYNPHOT et le directeur du CHU Sylvanus Olympio

98

Le torchon brûle entre les agents du SYNPHOT et le directeur du CHU Sylvanus Olympio

Arriérés de salaire, précomptes contraires aux normes, manque de matériels de travail… Les membres du Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) brandissent plusieurs raisons pour justifier leur mouvement d’humeur enclenché depuis vendredi dernier.

Selon les responsables, le sit-in observé en fin de semaine dernière avait pour objectif « d’exiger le paiement immédiat de 3 mois de garde, l’épurement des arriérés des avancements depuis 2012. Et, et si rien n’est fait, le personnel a décidé de durcir le ton en allant à des sit-in d’une journée voire d’une semaine ». Par ailleurs, il est reproché au Directeur du Centre Hospitalier Universitaire Sylvanus Olympio « de réclamer des précomptes sauvages ».

« Il est en droit de précompter, c’est ainsi aussi qu’il a le devoir de payer les salaires du personnel », s’insurgent les membres du personnel du CHU Sylvanus Olympio. Par ailleurs, ils réclament l’« équipement du centre et le recrutement du personnel » car, indiquent-ils, « c’est inacceptable, les conditions dans lesquelles nous perdons nos patients ».

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here