Le Togo reste un pays où la paix est menacée

Si le pouvoir en place clame que le Togo est un pays de paix, l’opposant Nathaniel Olympio estime le contraire, affirmant que « les Togolais ne vivent pas en paix », bien que le Togo ne soit « pas un pays en guerre ».

Le premier responsable du parti des Togolais déclare que « depuis seize ans, à chaque élection présidentielle, Faure Gnassingbé fonde ses promesses électorales sur la paix et la stabilité », ajoutant qu’« il faut rappeler que le Togo n’est pas un pays en guerre. Quand on passe son temps à ne maintenir son engagement que dans la préservation de la paix et la stabilité, c’est un aveu d’échec de la politique menée depuis 2005 ».

Pour lui, « asseoir la prospérité est un devoir pour le gouvernement togolais, la paix et la stabilité sont importantes, mais ne sont que des ingrédients nécessaires à cela ». En français facile, « la paix n’est pas que l’absence de guerre ».

En effet, enchaîne Nathaniel Olympio, la paix, « c’est aussi pouvoir se nourrir correctement, se soigner décemment, jouir d’une instruction de qualité et avoir l’opportunité de s’épanouir dans le respect de sa liberté ».

« Les Togolais n’ont pas tout cela. Les Togolais ne sont pas en paix. Ce qui intéresse les Togolais, c’est la prospérité, c’est l’épanouissement de la jeunesse et un avenir prometteur », regrette l’opposant.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.