Le Togo menacé par l’érosion côtière

47
Le Togo menacé par l’érosion côtière

L’avancée de la mer constitue une menace sérieuse pour le Togo. Selon le spécialiste des risques côtières et de l’environnement marin, Dodji Kouami Adjaho, chercheur à l’Université de Lomé, si d’ici 2030, rien n’est fait, il y a des risques que le pays perde 500 m de son littoral.

L’ensemble des grands kilomètres en aval du port autonome de Lomé jusqu’à la frontière Togo-Bénin et même au-delà, a indiqué Dodji Kouami Adjaho, risque d’être dégradé jusqu’à 500 mètres.

« Toute la plage qui accueille la population togolaise pendant les jours de fête, ne va plus exister », a-t-il précisé.

Le chercheur, en effet, se prononçait à Lomé, au cours d’un atelier sur la vulnérabilité de la côte togolaise d’ici 2030, à l’occasion du lancement du projet AVENIR (Action des volontaires européens et nationaux impliqués pour la résilience).

Lancé par NADDAF (Nouvelle alternative pour le développement durable en Afrique) avec le soutien de l’Union européenne (UE), le projet AVENIR vise à renforcer la résilience dans quatre (4) localités côtières, Baguida, Gbétsogbé, Agbata

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.