Le Togo enrégistre plus de 100 tonnes de pesticides périmées

336

Le Togo enregistre plus de 100 tonnes de pesticides périmées. C’est ce qu’indique un rapport du Plan national de mise en œuvre de la convention de Stockholm sur les POP, publié le 20 avril dernier.

Les Polluants organiques persistants, (POP) sont des substances chimiques toxiques dont certaines à l’instar de l’Aldrine, Dieldrine, Endrine, DDT, Chlorane, Mirex, Toxaphène et Heprachlore, sont utilisées comme pesticides. Pourtant, des études ont démontré qu’elles présentent de hauts risques pour la santé humaine et l’environnement.

En effet, le Togo a entamé depuis 2006 un processus d’élimination des Pop sur la base de la convention de Stockholm. Mais ce n’est qu’à partir de 2009 que de nouveaux polluants, ont encore refait surface sur le marché togolais.

Pour le coordonnateur du projet POP, Casmir N’ladon Nadjo, il urge que le Togo actualise son plan national de mise en œuvre de la convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POP). Laquelle convention interdit l’utilisation des polluants organiques.

Pour ce faire, l’achèvement des inventaires partiels réalisés, l’élimination des stocks recensés et la gestion des sites contaminés, le renforcement des capacités juridiques, institutionnelles, matérielles et financières et l’implication de la population, sont les différentes actions identifiées dans ce rapport.

Vivement la concrétisation de ces actions pour éliminer le danger.

JA.

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here