Le Togo dénonce les discriminations aux frontières de l’Ukraine

Le Ministres des Affaires étrangères du Togo , Prof. Robert Dussey s’est également exprimé sur les cas de discriminations raciales signalés aux frontières ukrainiennes alors que certains étudiants africains résidant dans le pays en guerre, ont du mal à trouver des abris dans les pays voisins de l’Ukraine.

“Personne ne doit empêcher les Africains en raison de la couleur de leur peau de quitter l’Ukraine pour un autre pays. Non au racisme et oui au respect de la dignité humaine. Le gouvernement avec l’appui des délégués du HCTE assiste nos compatriotes”, a déclaré le chef de la diplomatie togolaise.

En effet, dans de nombreuses vidéos circulant sur les réseaux sociaux, les Noirs se plaignent d’être discriminés par les Ukrainiens dans les gares, en donnant la priorité à leurs citoyens qui fuient la guerre vis-à-vis des Noirs.

Dans d’autres vidéos publiées par des étudiants nigérians, on peut voir les gardes-frontières à la frontière polonaise menacer de tirer sur un groupe de Nigérians qui voulaient entrer dans le pays. Finalement, ils ont fini par être autorisés à entrer en Pologne après avoir continué à scander “Nous sommes des étudiants”.

Les autorités polonaises continuent de nier ces expériences malheureuses des Noirs. le sujet a fait l’objet de discussions au Conseil de sécurité de l’ONU lundi. Les pays africains présents à la réunion d’hier, ont dénoncé ces comportements et appelé l’organe onusien à agir.

Source : icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.