Le SYNPHOT maintient la pression

106

Les responsables du Syndicat des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT) maintiennent toujours la pression. En assemblée générale hier à Lomé, ils ont lancé, à compter de ce mardi, une nouvelle grève de 4 jours dans toutes les structures sanitaires publiques du pays.

Les agents de santé réunis au sein du SYNPHOT se disent fatigués du dilatoire dont fait montre le gouvernement togolais. Lundi en assemblée générale, ils ont encore lancé, à compter de ce mardi 10 avril 2018, 04 jours de grève dans les hôpitaux publics avec un service minimum.

Le SYNPHOT compte reconduire ses mots d’ordre de grève si sa plateforme revendicative ne trouve pas satisfaction.

Le syndicat des praticiens hospitaliers du Togo n’exige que l’équipement des centres de santé au Togo, afin de faciliter le travail au personnel soignant qui est à bout.

A. Godfrey

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here