« Le syndicat des vendeurs de médicament de rue », un syndicat non désiré selon le gouvernement

74
Togo

Le syndicat des vendeurs de médicaments de rue mise en place il y a quelques jours par les commerçants de ce secteur, n’est pas la bienvenue dans la famille des syndicats togolais.

C’est du moins ce que laisse entendre le gouvernement à travers un communiqué rendu public le 7 février 2019, par le ministre de la Santé, Prof Moustafa MIJIYAWA.

« L’importation et le la distribution des médicaments et autres produits de santé au Togo sont strictement encadrées par la loi n°2009-007 du 15 mai 2009 portant Code de la santé publique en République togolaise et ses textes d’application et par la loi n°98008 du 18 mars 1998 portant contrôle des drogues», indique le communiqué du ministre. Toute activité liée au secteur pharmaceutique ou des médicaments ou encore aux produits de santé est conditionnée par une autorisation délivrée par les autorités compétentes, souligne le communiqué.

« Considérant l’importance du médicament dans la vie de l’être humain, le ministre de la Santé publique et de l’hygiène rappelle que toutes les activités relatives à l’achat, à la préparation, à la détention, à la vente, et à la dispensation du médicament relèvent du monopole des pharmaciens conformément au Code de la santé », précise le ministre de la Santé qui invite tous les citoyens au respect de ces dispositions.

Amen A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here