Le suicide, les vindictes et les accidents, les maux togolais

389

Le nombre de cas de suicide va grandissant au Togo. Ces cas désespérés qui voient au suicide une libération inquiètent les gouvernants. En plus d’eux s’ajoutent la vindicte populaire et les accidents de routes occasionnant des pertes en vies humaines.

Afin de prendre le mal à la racine, un atelier a été organisé ce vendredi par le Ministère en charge de la Protection Civile en collaboration avec le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des collectivités locales à l’intention des responsables des confessions religieuses.

Les deux ministères veulent impliquer les responsables des différentes religions pour amener les togolais à changer leurs habitudes envers eux-mêmes et leur prochain.

Selon Yark Damehame, « Les togolais sont de grands croyants quelle que soit la religion et la présence des chefs religieux est très importante dans cette démarche de sensibilisation et de prévention des accidents de la route, du suicide et du lynchage ».

Ces derniers ont également promis jouer de tout leur poids sur leurs fidèles et adeptes pour freiner ces maux qui minent la société togolaise.

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here