Le sport comme exutoire à l’extrémisme

59

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a ouvert jeudi la conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES).

Thème retenu cette année : ‘Jeunesse et sport : quelle contribution dans la lutte contre le radicalisme, l’immigration clandestine et l’extrémisme violent, pour le vivre ensemble’.

Face à ces menaces qui ont des modes opératoires aussi mouvants que complexes, des menaces qui n’épargnent aucun continent ni trient ses cibles, il nous faut trouver une approche vigoureuse et concertée. En cela, le thème choisi par la CONFEJES est révélateur et mérite une réflexion approfondie susceptible de déboucher sur une élaboration des politiques sportives cohérentes (…)’, a déclaré le chef du gouvernement qui estime que les pays membres de la Francophonie doivent apporter des réponses globales et durables à la problématique du chômage et de la pauvreté grandissante, terreaux fertiles du terrorisme et de l’immigration clandestine qui frappent de plein fouet certains de nos pays.

Privés de perspectives d’emploi viable et souffrant d’un sentiment de désespoir croissant, les jeunes sont des proies faciles pour des organisations terroristes qui les enrôlent, les endoctrinent et les poussent à passer à l’acte, a rappelé M. Klassou.

C’est la raison pour laquelle le gouvernement togolais s’est engagé dans un combat contre le chômage des jeunes. Une politique d’accompagnement et été mis en œuvre depuis plusieurs années.

Sur le plan sportif, objet de la conférence de Lomé, M. Klassou a détaillé les différentes initiatives comme la relance des championnats scolaires et universitaires, l’élaboration de programme d’enseignement des activités physiques et sportives, l’appui financier aux fédérations sportives, la formation des cadres et des entraineurs et la création d’une Fédération des sports scolaire et universitaire (FETOSSU). 

Créée en 1969, la CONFEJES est une institution intergouvernementale qui œuvre pour la promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs au sein de l’espace francophone.

La Conférence est composée des ministres des Etats et gouvernements membres chargés de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.

Tous les deux ans, une session ministérielle est organisée dans un pays membre afin de se concerter sur le développement des activités orientées vers la Jeunesse, le Sport et les Loisirs. A cette occasion, la Conférence examine et adopte la programmation des actions spécifiques.

La Conférence discute également de toutes les questions liées au fonctionnement de l’institution, notamment le renouvellement du Bureau, les demandes d’adhésion et la nomination du secrétariat général.

Elle étudie aussi les alliances stratégiques qu’il serait utile d’établir avec des organisations internationales ayant des objectifs analogues ou complémentaires à ceux de la CONFEJES.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here