Le secteur tertiaire tire la croissance

268

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (INSEED) a rendu public les résultats des comptes nationaux pour l’année 2013.

C’est la 7e fois que le pays se livre à cet exercice qui procède de la bonne gouvernance, même si les choses auraient pu aller un peu plus rapidement.

En 2013, le PIB a été de 2 134,5 milliards contre 1 977,5 milliards l’année précédente.

De l’analyse de l’offre, il ressort que le secteur tertiaire représente en termes réels la plus importante part du PIB avec un poids de 46,7% et constitue donc un fort levier de croissance (2,1% sur les 6,1 obtenus en 2013). Il est suivi du secteur primaire (21,9%) et du secteur secondaire (19,0%).

Le business informel demeure très important (40,1% du PIB) et contribue à l’essor de l’activité économique, même si, de par son statut particulier il n’est pas un contributeur au Trésor public.

L’INSEED note enfin une aggravation du déficit extérieur du compte courant pour l’année concernée.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here