Le Salon International de l’Immobilier et de l’Habitat de Lomé bat son plein

122


La quatrième édition du Salon International de l’Immobilier de Lomé (FEST’IMMO) est officiellement lancé ce vendredi pour une durée de trois (3) jours. Ce salon se déroule au Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF).

Au cours de ces trois jours d’exposition, entièrement dédié à Well City, un projet immobilier à Adétikope, les professionnels de l’immobilier auront à rencontrer le public. Il s’agira pour eux de présenter leurs offres et services en matière d’immobilier au Togo, de prospecter de nouveaux clients à travers la valorisation de leurs services et activités. L’innovation cette année est la présence de l’Ordre des Architectes du Togo aux côtés de Fest’immo afin d’étendre l’évènement au-delà des frontières du Togo.

« C’est une édition que nous avons voulu spéciale et entièrement dédiée à Well City, un programme d’abord architectural puis œuvre de planification et d’extension de nos villes que nous admirons tous. Sur ce, nous avons voulu faire amende honorable et faire connaître au public ce programme qui fait son chemin. On ne pourra non plus oublier les autres exposants qui nous ont toujours soutenus, accompagnés chaque année jusqu’à cette quatrième édition, en tant que fournisseurs de matériaux, architectes, géomètres, agents immobiliers, promoteurs immobiliers, les banques, les assurances et autres », a martelé Cyrus Kossi Agbodoh, Agent Immobilier, Directeur du salon fest’immo.

Selon lui, l’édition de cette année a pour objectif de parler assez des programmes immobiliers dont disposent actuellement au le Togo, mettre en exergue celui de Well City, un programme immobilier qui sort de terre à Adétikopé.

Pour ces experts et professionnels de l’immobilier venus du Togo et d’ailleurs, il sera également question de trouver des réponses à un certain nombre de questions entre autres : comment quitter la gestion amatrice de l’immobilier pour professionnaliser intégralement le secteur ? Comment donner des informations fiables et viables aux investisseurs et particuliers pour l’évolution de l’immobilier au Togo ?

Pour les organisateurs, la question de l’immobilier au Togo se pose à deux niveaux : la nécessité sur la réponse à apporter à la grande majorité de la population pour qui le besoin de se loger décemment est un facteur de survie chez les uns et le bien-être chez les autres puis en terme d’obligation pour le gouvernement.

Edem (Stagiaire)

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here