Le REJADD réclame 3 partisans du PNP "enlevés" par les autorités togolaises

Le Regroupement des Jeunes Africains pour le Développement et la Démocratie, section Togo (REJADD-Togo) déplore l’interpellation abusive mardi de trois membres du Parti National Panafricain (PNP). Dans un communiqué signé par son président Assiba Johnson, l’organisation demande au gouvernement d’enterrer ces vieilles habitudes pour donner la chance au prochain dialogue d’aboutir.

« Nous venons d’être saisi de l’arrestation manu-militaire de Mohamed Ndancky, membre du PNP vivant aux Etats Unis et en séjour au Togo, et deux autres personnes Hady Tchadjobo et Ismael Tchabana, ce matin à Djagblé par des forces de l’ordre », a indiqué le REJADD-Togo.

Pour le Président de l’organisation, cette nouvelle arrestation montre que les autorités nationales ne privilégieraient pas la voie du dialogue et seraient hostiles à l’apaisement tant prôné par les chefs de l’Etat de la CEDEAO, de cette crise qui a fait des morts et des blessés graves avec un afflux massif des réfugiés.

Assiba Johnson interpelle le gouvernement à cesser « ces enlèvements qui ne font qu’envenimer une situation déjà très tendue ».

Enfin, il demande aux autorités la relaxation de ces trois membres et de tous les détenus politiques pour favoriser l’apaisement.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.