Le recensement électoral des 16, 17, 18 et 19 mai 2019 a été une plaisanterie de mauvais goût

128

 

Désolation, colère, indignation et révolte. Ce sont entre autres impressions qui ont fait tâche d’huile dans la mémoire des citoyens Togolais qui se sont déplacés en grand nombre ces 16, 17, 18 et 19 mai 2019 dans les centres d’enrôlement pour se faire recenser comme l’a indiqué un communiqué du gouvernement appuyé par l’appel du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here