Le rapport 2017 sur l’état des Soins obstétricaux et néonatals d’urgence et des décès maternels, enfin disponible

59
Le rapport 2017 sur l’état des Soins obstétricaux et néonatals d’urgence et des décès maternels, enfin disponible


La Direction de la santé de la mère et de l’enfant et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont présenté mardi 08 mai 2018 à Lomé, le rapport national sur l’état des Soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU) et de la surveillance des décès maternels en 2017 au Togo.

D’une façon générale, indique le rapport, l’introduction de soins et explorations spécifiques a beaucoup impacté la qualité de la prise en charge des femmes et diminué le recours à un niveau supérieur de soins avec satisfaction des communautés bénéficiaires.

Le document précise également que la proportion des besoins satisfaits a varié de 25 à 47 % entre le premier semestre 2015 et le 2ème semestre 2016 avant de chuter à 39% au second semestre 2016.

En ce qui concerne le taux des audits de décès maternels, il est de 36,7% en 2016 contre 42,6% en 2015. Chez le nouveau-né, ce taux qui était de 1,12% en 2015 est passé à 1,06% en 2016 sur toute l’étendue du territoire.

M. Saturnin Epié, Représentant Résident de l’UNFPA au Togo, après avoir relevé les succès obtenus en matière de soins et de qualité du service, a fait état de quelques défis qui restent à relever. Il s’agit notamment de « la dotation du réseau SONU en personnel qualifié, notamment les sages-femmes, la garantie d’une disponibilité permanente des produits sanguins ainsi que le réflexe de notifier et d’auditer systématiquement les décès maternels, encore peu répandu même parmi les acteurs formés ».

Il a par ailleurs réitéré l’engagement de l’UNFPA à soutenir toutes les initiatives du gouvernement togolais visant à accélérer la réduction de la mortalité maternelle et infantile dans le pays.

Christelle A.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here